logo_clemaveille_couleur_v2_nov2011

 En 2008, est né de la réflexion en équipe sur les besoins des malades Alzheimer et de leurs aidants. Sa mise en œuvre expérimentale a eu le soutien de l’URCAM.

Le dispositif ClemAveille a pour mission d’accompagner la personne atteinte de maladie d’Alzheimer ou maladies apparentées et son entourage, au fur et à mesure de l’évolution des symptômes, afin de préserver son intégrité, de promouvoir sa parole auprès des professionnels, et d’être support dans sa prise de décision, tant dans ses choix de vie et prises de risque.

Par un accompagnement de proximité, il a pour but d’anticiper le plus possible les situations de crise pouvant survenir à domicile.

ClemAveille® est une marque déposée.

Les objectifs

Les actions menées par le dispositif ClemAveille s’inscrivent dans trois objectifs :

Adapter la prise en soin du malade dans le respect du projet de vie de la personne âgée : le maintien à domicile, dans des conditions optimales, passent par une prise en soin qui va s’adapter au fur et à mesure de l’évolution de la maladie et des symptômes​

Soutenir et accompagner l’aidant principal et la personne malade​

Décloisonner les différents secteurs d’intervention afin d’inscrire les acteurs dans une approche concertée de la situation : l’approche concertée permet par des regards croisés de mettre à jour continuellement les actions des professionnels et d’insuffler un processus d’amélioration. Cette dynamique réintroduit la remise en cause dans les pratiques, imposant de tenir compte du projet de vie du malade.

Un intervenant unique : le référent ClemAveille

Notre action est menée par un référent unique qui est affilié à la prise en charge pour s’occuper de la situation dans sa globalité. Ce professionnel est un interlocuteur privilégié du bénéficiaire et de son entourage proche qui intervient sur la continuité pour des difficultés liées à la coordination des soins et de l’aide, liés à des changements de la situation, ou à des questionnements divers.

Un bilan positif du dispositif - juin 2011

Après deux années d’experimentation financées par l’URCAM d’Aquitaine, le dispositif ClemAveille® se présente comme une expérience originale mettant en parallèle des concepts organisationnels, visant à l’optimisation de la prise en charge du malade Alzheimer à domicile.

Par une action sur la coordination et l’organisation partagée, nous souhaitions conduire le projet vers le principe d’intégration des services, ayant fait ses preuves dans des systèmes de santé de pays voisins, et inscrit dans les volontés politiques de notre pays mais en prenant en compte les spécificités de notre système de santé.

Le dispositif ClemAveille® est une initiative locale, prenant sens par l’expérience du terrain, en particulier auprès des professionnels attachés aux services gérés par l’Association Vie Santé Mérignac, structure porteuse, et se développant au fil des échanges, des pratiques, et des réflexions croisées avec les acteurs du terrain.

Notre souci a été de répondre aux objectifs prioritaires fixés au démarrage de l’expérimentation en concertation avec le principal financeur.

Les actions mises en place pour structurer la prise en charge sont réalisées par un « référent » (1ETP) pour une file active de 25 personnes. Le retour d’activité nous conduit à poser ces indicateurs d’activité comme pertinents au regard de l’efficience et la qualité d’un tel dispositif.

Les actions du référent portent sur tous les domaines de la prise en charge et favorise la mobilisation de compétences complémentaires pour une approche globale et pluridisciplinaire.

On remarque une priorisation des actions du référent sur l’aide à la personne, par une consolidation de l’accompagnement du domicile, mais également sur l’observance des thérapeutiques médicamenteuses, par une sécurisation des prises de médicaments.

Le positionnement du référent est déterminant dans son action.

Il doit être au plus près du couple aidant/aidé et dans une proximité qui doit être reconnue et acceptée par les aidants familiaux. Cette proximité pour être possible doit se détacher d’une position institutionnelle et doit s’inscrire dans une flexibilité des rapports et des échanges.

Nos indicateurs statistiques montrent qu’une identification du référent par les aidants et bénéficiaires s’est opérée : 53% des appels entrants proviennent de ce public. Le référent accomplit son engagement auprès du couple aidant/aidé avec près de la moitié des interventions qui sont adressées vers ce public.

L’enquête satisfaction réalisée auprès des aidants familiaux, a été validée avec 70% de retour de questionnaire. Elle montre un taux de satisfaction globale à 100% et indique que tous les aidants ayant répondu conseillerait ce dispositif à un de leur proche.

D’autre part, l’action de soutien de ClemAveille® s’est vue prolongée par la création d’un Café Mémoire sur Mérignac, « En parler autour d’un café… », dans le but d’apporter une réponse complémentaire aux aidants et personnes malade par un espace social et de parole privilégié. Les rencontres ont eu lieu 1/mois pendant deux années avec un public fidélisé à 50% et renouvelé à 50%.

La mise en œuvre du dispositif passe par l’intégration des services en encourageant une organisation coordonnée et une information partagée entre tous les partenaires de prise en charge.

Le succès du dispositif ClemAveille® passe par la construction d’un travail en collaboration avec les professionnels. Il s’est appuyé à l’origine,sur la reconnaissance et les partenariats de la structure porteuse.Il est à noter que cette co-construction s’est formalisée par des accords de principe et des conventionnements avec des libéraux, établissements, du secteur public et privée :

  • Sont signataires de l’accord de principe, 55 professionnels, dont 21 médecins généralistes et 9 médecins spécialistes, et 70% d’entre eux sont des professionnels libéraux (sur la période de l’experimentation)
  • Des conventions ont été signées avec des établissements de santé et établissements médico-sociaux  de proximité géographique.

Un tel dispositif peut participer à l’élaboration de réponse afin de remédier aux fragilités structurelles et organisationnelles de notre système de santé, par exemple « fluidifier » les consultations mémoire de par la sécurisation du maintien à domicile induit par l’action du référent mais aussi de par la fiabilité des évaluations transmises aux médecins facilitant ainsi leur analyse de situation lors de leur consultation.

Un tel dispositif participe de manière certaine à consolider le maintien à domicile.

Il pourrait participer aussi à l’élaboration de réponses, remédiant aux fragilités structurelles et organisationnelles de notre système de santé, par exemple « fluidifier » les consultations mémoire de par la sécurisation du maintien à domicile induit par l’action du référent mais aussi de par la fiabilité des évaluations transmises aux médecins facilitant ainsi leur analyse de situation lors de leur consultation.

Formulaire de demande

 Vous pouvez nous soumettre une demande d’aide ou de soin qui sera prise en compte par nos services. Pour cela, nous vous remercions de bien remplir le formulaire ci-après. (*) champs obligatoires.

Fermer le menu